Eau de gloire ou une journée dans la peau de Napoléon

Qui n’a jamais rêvé de vivre une journée dans la peau d’un autre ou de faire parti de l’Histoire pendant 24 heures… Marc-Antoine Corticchiato avec sa marque Parfums d’Empire s’est lancé ce pari il y a quelques années et l’a réussi.

En ce qui me concerne j’aimerais vous parler de sa première création qui se nomme Eau de Gloire et ceci pour deux raisons: j’aime l’interaction Histoire/parfum qu’a magnifiquement réalisé Corticchiato et j’adore pouvoir sentir mon pays, mon village, le maquis dans un flacon!!!

 

Tout d’abord le packaging:

L’écrin est de style empire: la couleur vert de gris est de mise car elle rappelle les champs d’olivier des Milleli (non loin d’Ajaccio) où a grandi Napoléon 1er. Cette couleur sera plus tard utilisée dans les décorations d’intérieur du Premier Empire. Ensuite on remarque la couronne de laurier symbole de l’Empire qui deviendra logo de la marque. Enfin la forme de l’écrin, un tube rappelant le rouleau de l’Empereur dans lequel il mettait son eau de cologne qu’il glissait dans sa botte afin de toujours l’avoir sur soi car c’était un homme très soucieux de son hygiène.

 

Un peu d’Histoire:

A l’instar des mœurs du 19 ème siècle, Napoléon Bonaparte prenait de nombreux bains et utilisait jusqu’à 42 litres d’eau de cologne par mois! (dixit son valet de chambre, Constant) Mais Marc-Antoine Corticchiato n’a pas cherché à reproduire cette eau de cologne mais à nous faire entrer dans la peau de Napoléon par l’intermédiaire d’une eau de toilette qui nous fait voyager dans l’Histoire mais qui nous rappelle aussi l’origine de l’empereur c’est à dire la Corse !

 

L’eau de toilette:

Slogan:  » une journée dans le sillage de Napoléon Bonaparte ». Corticchiato à tracé sa pyramide olfactive telle une journée dans la peau de Napoléon.

Ainsi le matin (notes de tête) c’est: mandarine, bergamote, néroli, citron. Odeurs rappelant la méditerranée.

Ensuite la journée (notes de cœur): on a un mélange d’aromates soit myrte et romarin.

Enfin la soirée, le crépuscule, le moment où les souvenirs reviennent (notes de fonds): maquis corse c’est à dire un mélange d’immortelle, de mousse de chêne, de ciste mêlées de larmes d’encens.

 

 

Marc-Antoine Corticchiato a selon moi réussi son pari! De plus pour tous les Corse partis, sur le continent où ailleurs, c’est une bonne façon de retrouver son pays !

Laisser un commentaire