La Fille de l’Air Le Parfum Léger et Ensoleillé de Courrèges

La Fille de l'Air

La Fille de l’Air, une fragrance florale et vaporeuse du grand créateur Courrèges vient sur le marché en 2012. Elle rencontre tout de suite un grand succès. En effet, en optant pour la légèreté plutôt que l’opulence, Courrèges répond aux attentes de la femme actuelle. Indépendante et ambitieuse, elle est en perpétuel mouvement. Elle nous rappelle le vent qui, bien qu’invisible laisse une empreinte bien palpable dans l’espace et sur les corps. Pour mettre en matière cette idée de femme-vent, Courrèges fait appel au parfumeur Fabrice Pellegrin. Il crée ainsi le parfum digne de la femme moderne.

Sa douceur donne la sensation d’une seconde peau. Comme la caresse du vent elle rappelle que la femme bien qu’ambitieuse et active reste un être empreint de tendresse et de sensualité. La Fille de l’Air est donc une ode à celle qui sait marier deux mondes : professionnel et privé.

 

SON HISTOIRE

L’histoire de La Fille de L’Air commence dans les années 60, avec la création de la maison Courrèges. En ce temps, le quotidien de la femme, ses habitudes tant vestimentaires que sociales évoluent à un niveau qui semblait être inatteignable dans les années précédentes. Sortent les minijupes, le pantalon se fait plus présent dans le mode d’habillement de ces dames. Avec cela vient poindre une ère où la gente féminine ne cache plus ses ambitions. De la femme discrète, soumise à la volonté de son homme, elle devient le propre maître de son existence. Désormais, elle s’assume et s’active pour arriver à ses fins. Au fil des années, elle ne cesse d’évoluer, elle veut encore plus.

À l’image de la femme assoiffée d’indépendance, qui excelle autant dans sa vie professionnelle que privée, La fille de l’Air rappelle le vent. Insaisissable, présent et absent, il est partout et nulle part à la fois. La fragrance est donc la réponse au désir d’ubiquité de la femme actuelle. Elle lui donne la possibilité d’être ici et ailleurs en même temps grâce aux puissantes senteurs qui laissent dans son sillage une empreinte propre à elle-même, séduisante et subtile.

 

LA FILLE DE L’AIR : COMPOSITION LÉGÈRE ET CHALEUREUSE

Fille de l’AirAérien et gorgé de clarté, ce parfum signé Courrèges laisse entrevoir des courbes épurées, semblables aux robes du même créateur. La formule est simple et ne comprend que quelques ingrédients, ce qui n’affecte en rien l’efficacité du parfum que l’on reconnaît être plein d’esprit. Les caractéristiques olfactives de son cœur sont sublimes et rares grâce à l’absolu de fleur d’oranger qui constitue le principal ingrédient de sa composition.

Ses notes de tête, pétillantes sont d’abord dominées par l’arôme d’essence de bergamote associé à des effluves de néroli. Un mélange qui lui octroie en effet une vivacité accentuée, idéal pour une femme de caractère. Le parfum puise ensuite une touche de modernité dans un semblant de néoprène. Celui-ci se poursuit sur des tonalités d’ambre et de musc blanc. Le parfum apparaît alors réconfortant avec la douceur dégagée par ces dernières senteurs. Le tout se termine enfin en une note addictive de bois de cèdre. La Fille de l’Air est contenu dans une fiole en verre orangé renfermé dans un étui gris clair décoré par des inscriptions de la même couleur que le flacon.

Laisser un commentaire